Page du plan détaillé


Navigation par niveau


Navigation par tag


Navigation par EDC


navigation par suivi édito



rechercher un contenu


SECTEUR COURANT DU MANUEL > TEDI - Transformations des États démocratiques industrialisés > Jérôme VALLUY    

Section - Définition(s) francophones des humanités numériques

Notre problématique de départ correspond à celle de la plupart des chercheurs travaillant sur ce domaine aujourd’hui (2016) ; elle peut s’énoncer par une question très simple exprimant le degré d’incertitude collective à cet égard : Que sont les humanités numériques ?, et, pour préciser cette problématique, comme questions connexes : « Peut-on repérer une ou des définitions tendancielles de cette expression ? » et « Quelles sont les composantes du domaine évoqué par cette ou ces définition(s) ? ». J’ai cherché des réponses dans les articles scientifiques spécialisés sur le domaine et plus spécifique sur cette question. Une recherche bibliographique systématique, réalisée durant l’été 2015 puis actualisée ultérieurement, chaque fin d’année, permet d’apporter des éléments de réponse... en provenance de celles et ceux, parmi les auteurs, qui acceptent d’utiliser et de commenter ce label naissant. Mais elle montre surtout que beaucoup de chercheurs travaillent sur ce domaine, tel que définit par les précédents, sans utiliser le label lui-même. Le label des « humanités numériques » apparaît déjà comme un objet de dissensus au sein de la communauté scientifique la plus concernée, entre celles et ceux qui l’utilisent et les autres qui ne l’utilisent pas mais font des recherches sur le domaine.

PLAN DE SECTION  :

1- Humanités numériques francophones : spécificités thématiques et linguistiques
2- Première définition (2007/2017...) : informatique, corpus textuel, traitement de données peu structurées
3- Deuxième définition (2010/2017...) : technique, éditoriale, a-disciplinaire en humanités classiques
4- Vers une troisième définition (2013/2017...) : élargie, pluraliste et multidisciplinaire ?
5- Le temps de la critique (2015/2017...)
5.1- Des critiques radicales tendant à un rejet global
5.2- Des critiques modérées tendant à la réorientation intellectuelle ou à l’abandon du label
5.3- La controverse connexe sur l’accès ouvert aux publications scientifiques
6- En 2018 : troisième définition des « humanités numériques » ou propulsion des « études digitales » ?